Gilbert Kankonde:  » les victimes des actes de vandalisme seront indemnisés »

L’État se chargera d’indemniser les victimes des actes de vandalisme perpétrés spécialement à l’ endroit des caciques du FCC lors de la journée du mercredi 24 juin. Les assurances ont été données par le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde.

À en croire, le ministre, des casseurs se sont mêlés aux manifestants pour commettre ces forfaits.  » Gilbert Kankonde était en contact avec le commissaire provincial de Kinshasa pendant ces manifestations. Toujours selon le numéro un de l’Intérieur, quelques casseurs sont aux arrêts, les images sont en train d’être visionnées, blés enquêtes sont lancées pour identifier, appréhender et traduire ces fauteurs des troubles devant la justice pour qu’ils répondent de leurs actes. L’occasion faisant le larron, Gilbert Kankonde en a profité pour exprimer sa consolation et sa sympathie envers tous les vivants de ces actes de barbarie. Pour rappel, des manifestants ont pris d’assaut les résidences privées de certains dignitaires du FCC notamment le député Aubin Minaku en son domicile de Binza Ma Campagne, le secrétaire général du PPRD Emmanuel Shadary en ses immeubles de la commune de Lingwala.

La demeure du journaliste Jean-Marie Kassamba n’a pas été épargnée. En réaction, le FCC par la voie de son coordonnateur Néhémie Mwilanya se réserve le droit des réponses proportionnelles au niveau judiciaire, parlementaire et politique.

JM Mawete

Laisser un commentaire