Jean-Marc Kabund: les dés sont jetés

Alors que les déclarations de soutien au président intérimaire de l’Union pour la Démocratisation et le Progrès social (UDPS) Jean-Marc Kabund se font de plus en plus rares, les déclarations d’abandon se multiplient.

La dernière en date est celle de la Fédération de l’UDPS/ Mbandaka. La fédération UDPS/Mbandaka accuse le président ai d’avoir profané la mémoire du “Héros National, Dr Étienne Tshisekedi wa Mulumba, en annulant, sans qualité, toutes les décisions nous laissées par le sphinx”. Quelques jours plus tôt, les groupes parlementaires de l’Union sacrée de la nation avaient réitéré leur soutien indéfectible au président Félix Tshisekedi. En filigrane, cette famille politique a lâché le président JM Kabund. Après les messages de démission de l’honorable JM Kabund de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale (démentis après), Peter Kazadi, haut cadre du parti présidentiel avait affirmé sur son compte Twitter qu’il existe des députés UDPS à même d’occuper le poste de premier vice-président de la Chambre basse du Parlement.

Les Forces du progrès, une branche non moins négligeable de l’UDPS avaient demandé ouvertement le départ du président JM Kabund. Des banderoles étaient visibles au siège même du parti à Limete. D’autres cadres du parti du Sphinx ont profité de cette occasion pour s’en prendre au président Kabund. C’est le cas du Prof Paul Tshilumbu.

Tony Mwaba, ministre de l’EPST et cadre du parti de Limete a essuyé de vives critiques après sa visite de réconfort chez le président JM Kabund. Selon certaines indiscrétions, le président JM Kabund chercherait à rencontrer le président Félix Tshisekedi mais hélas sans succès. Dans les coulisses, on cite le nom du Professeur André Mbata pour succéder à Kabund au poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale. Comme qui dirait, le vin est tiré, il faut le boire.

L’Objectif

Laisser un commentaire

AllEscort