Jolino Makelele : ‘‘Étant dans un gouvernement de la Coalition, on ne peut parler de n’importe quelle manière’’

‘‘Je suis porte-parole d’un gouvernement de Coalition. Le président de la République a son porte-parole. Je ne rapporte que ce que le gouvernement fait dans le cadre d’un compte rendu officiel’’ contrairement à Lambert Mende, son prédécesseur, répond le porte-parole du gouvernement, invité du Magazine LE DÉBAT. David-Jolino Makelele qui estime cependant s’être exprimé ‘‘sur tous les grands sujets de l’intérêt national’’.Reconnaissant que ‘‘les gens veulent que je prenne certaines libertés’’, le ministre d’état rappelle qu’il ‘‘est difficile que les gens perçoivent cette réalité’’.

 

Première sortie médiatique

 

Réservant sa première sortie à TOP CONGO FM, Jolino Makelele révèle qu’il était « sur le point de s’exprimer sur tous les sujets dont la dissolution de l’Assemblée nationale, la balkanisation et tout le reste, mais c’est par pudeur que je ne l’ai pas fait pour éviter des polémiques’’.Jolino Makelele note qu’il y a ‘‘de l’incompréhension. Étant dans un gouvernement de la Coalition, on ne peut parler de n’importe quelle manière. Entre-temps, je ne dors pas. Je travaille’’.Accusé de communiquer au minima, le porte-parole assure, ‘‘j’ai écouté et peut être que j’interviendrai un peu plus’’.Les chaînes de la RDC sur satellite sont coupées depuis plus d’une semaine parce que ‘‘l’argent de (l’Organisation régionale africaine de communications par satellite RASCOM n’est pas encore payé’’, annonce le ministre d’État en charge de la Communication et Médias.Sur TOP CONGO FM, il révèle que cette facture s’élève à hauteur de ‘‘780.000 dollars pour un abonnement annuel’’.Une somme tellement importante qu’énorme ‘‘j’ai voulu voir clair. C’est TELECONSULT qui gère. J’ai commencé les négociations pour revoir les prix à la baisse. Tous les documents ont été introduits. Ce montant, je l’ai estimé (d’abord) exorbitant’’.Jolino Makelele dit aussi avoir ‘‘constaté que les gens qui sont sur ce satellite, en plus de la RTNC, soit plus d’une dizaine des chaînes, ne paient pas. Il n’y a que TOP CONGO FM qui paie. On ne peut pas payer à la place des autres. Il faut se partager la facture. J’ai fait mon rapport au Premier ministre. On attend qu’on paie. Ce qui est sûr, il y a des difficultés financières, mais d’ici là ça sera réglé. Ils m’ont promis de payer hier ou aujourd’hui. Je vais voir le ministre des Finances » cet après-midi.Le ministre d’état annonce qu’il va ensuite « réunir ces médias qui ne paient pas pour leur de dire de participer, s’ils veulent être toujours sur le même satellite’’.

 

 

Laisser un commentaire