Kasaï Oriental : Alphonse Ngoy ne sera pas candidat à sa propre succession

C’est officiel. Alphonse Ngoy Kasandji ne briguera pas à nouveau le poste de gouverneur du Kasaï Oriental. L’annonce a été faite par le concerné lui-même.

L’acteur chef de l’exécutif de cette province préfère se concentrer sur le mandat que le peuple lui a confié par l’entremise des élections du 30 décembre dernier. Pour rappel, le richissime diamantaire a été élu doublement. Primo comme député national et secundo comme député provincial. L’élu laissera la députation provinciale à son suppléant. En outre, l’actuel gouverneur a également postulé pour les élections sénatoriales. Celui-ci se justifie:  » je vais devenir sénateur toujours dans l’optique de trouver des voies et moyens pour défendre mes concitoyens et surtout permettre au FCC, ma famille politique d’avoir la majorité ».

 

Dans l’entre-temps, la CENI a annoncé que les opérations de dépôt des candidatures pour les élections sénatoriales et des gouverneurs a pris fin lundi 04 février. Cependant, une période de cinq jours est accordée pour les ajouts, les retraits et les substitutions a précisé le Rapporteur de la CENI Jean-Pierre Kalamba. Et cela au regard des dispositions légales et réglementaires. Sauf imprévu, les élections sénatoriales sont prévues pour le 14 mars alors que celles des 26 gouverneurs de province auront lieu une semaine après à savoir le 21 mars. Les sénateurs et gouverneurs de province sont élus au suffrage universel indirect par les députés provinciaux.

Des candidats en lice

Plusieurs poids lourds ont exprimé leurs ambitions pour la direction des 26 provinces. Dans la foulée, on peut citer Deo Kasongo, Jean-Félix Mwema Ngandu, Magloire Kabemba, Gérard Mulumba dit Gecoco, Adam Bombole, Gentiny Ngobila Mbaka (actuel gouverneur du Maindombe), le député national Raphael Kibuka du MLC, Claude Maluma (mieux connu dans le milieu musical) et les autres pour la ville province de Kinshasa. Jean- Claude Muyambo pour le Haut Katanga. Ève Bazaiba pour la Tshopo, Lambert Mende Omalanga pour le Sankuru, le duel entre Zoé Kabila (petit-frère de Joseph Kabila) et Christian Mwando dans le Tanganyika, Jean-Claude Mvuemba, Déo Nkusu pour le Kongo central, Modeste Bahati pour le Sud Kivu, Kalev pour le Lualaba, …

Laisser un commentaire