Kasaï Oriental : Le football en perte de vitesse

La source évoque les défaites subies à domicile par SM Sanga Balende en division I, décourageant plusieurs amateurs du ballon rond qui ne font plus le déplacement du stade.

Ils lient ce piètre rendement notamment à l’inexpérience des joueurs, au mauvais coaching et aux difficultés inhérentes liées à l’administration de l’équipe. Aussi, les amateurs de ce sport évoquent-ils les mauvais rendements des autres équipes engagées dans cette compétition, telles qu’AS Bantous et FC Océan Pacifique, dont la prise en charge est de moins en moins assurée, les joueurs passionnés du sport ayant tout de même accepté de mouiller les maillots en l’absence des primes. En ce qui concerne de la troisième équipe  de cette province, le RC Fontshi, inscrit en division II de la LINAFOOT, il joue véritablement la figuration, ses jeunes manquent d’expérience et ont besoin d’un coaching de niveau supérieur pour faire face aux clubs plus ou moins aguerris de ce championnat.

Le football de cette province a sans nul doute baissé de niveau dans la mesure où les dirigeants des clubs sont pour la plupart des politiciens à la recherche d’un positionnement et qui abandonnent les équipes dès qu’ils ont constaté leur défaite politique. Au regard de cette situation, ce sont les footballeurs qui    an pâtissent.

 

Laisser un commentaire