Katumbi à Kinshasa le 20 juin et Bemba le 23 juin

Kinshasa, capitale de la RDC s’apprête à vivre un double événement en ce mois de juin courant.

L’opposant Moise Katumbi Chapwe foulera le sol Kinois en marge de sa tournée dénommée ‘’ safari’’ à travers toute l’étendue du territoire national. Le Coordonnateur de la plateforme LAMUKA avait déjà entamé son safari par les villes de la province du Haut Katanga. L’ancien gouverneur du Katanga a interrompu sa tournée suite aux obsèques du Docteur Etienne Tshisekedi. Le 10 juin, Moise Katumbi sera à Goma dans la province du Nord Kivu. Trois jours après, c’est le leader du MLC Jean-Pierre Bemba Gombo de fouler le sol Kinois. A en croire Fidèle Babala, Secrétaire général adjoint du MLC, le doute plane encore en ce qui concerne la tenue d’un meeting populaire.

Chemin balisé pour le présidium de LAMUKA

La quasi-totalité de leaders de LAMUKA sont au pays et spécialement à Kinshasa. Katumbi y sera la 20 juin, Bemba le 23 juin, Antipas Mbusa, Martin Fayulu y sont déjà. A ce sujet, Chérubin Okende, un des porte-paroles de Moise Katumbi parle d’heureuse coïncidence.

Après 7 ans d’exil, Mbusa Nyamwisi présent aux obsèques d’Etienne Tshisekedi

Un des six leaders de la coalition LAMUKA, plateforme qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018, Antipas Mbusa Nyamwisi a concrétisé son vœu de retour au pays qu’il a programmé avant le 30 juin 2019. Le président national du RCD/K-ML, Antipas Mbusa Nyamwisi, a regagné Kinshasa vendredi, au terme d’un exil de 7 ans pour participer aux obsèques de feu Etienne Tshisekedi. Le président national du RCD/K-ML qui est arrivé par l’aéroport international de N’Djili en provenance de Pretoria en Afrique du Sud est un opposant et ancien membre de plusieurs mouvements rebelles ayant pris les armes contre Mobutu Sese Seko, Laurent- Désiré et Joseph Kabila. Cet acteur politique et membre de la plate-forme LAMUKA avait exprimé récemment le désir de rentrer au pays pour participer à sa reconstruction aux côtés de nouvelles autorités et à la lutte sévit actuellement dans la partie contre la maladie à virus Ebola à l’Est du pays, d’où il est originaire.

 

 

Laisser un commentaire