Kin Bopeto : Le curage des caniveaux et l’évacuation des déchets posent problème  

Des mesures urgentes s’imposent C’est depuis plus de deux semaines que l’opération  »Kinbopeto  »a été lancé à Kinshasa par le Chef de l’État Félix Tshisekedi pour assainir Kinshasa, ancienne Léopoldville.

Opération qui porte déjà ses fruits. Cependant, l’autre revers de cette opération, c’est la problématique d’évacuation des immondices une fois évacuées dans les caniveaux. Si ces immondices ne sont pas évacuées le plus rapidement possible, le comble est qu’ils retourneront dans les caniveaux dans la mesure où chaque jour qu’il pleut. Une autre conséquence liée à la non évacuation, c’est au niveau de la route. Une fois évacués, ces immondices rendent difficiles la circulation. Ils empêchent la circulation des véhicules voire même des piétons. Les routes deviennent trop étroites. Non seulement qu’ils n’offrent plus la possibilité aux piétons et aux véhicules de circuler aisément, mais ils empêchent aux autres de faire aussi leur travail. C’est le cas des vendeurs qui exposent leurs marchandises qui sont confrontés à cette difficulté. La question que l’on se pose est de savoir pourquoi avoir choisi la saison de pluie pour lancer ces travaux. L’idéal était de le faire pendant la saison sèche. A ce niveau, il faut dire que les conseillers du Chef de l’État en charge des infrastructures n’aient pas étudié tous les paramètres liés à cette opération Car, lorsqu’on procède à l’évacuation, on n’évacue pas aussitôt. Il faut attendre que la boue sèche avant de les jeter dans les véhicules chargé d’évacuation. On a commis des sourds pour évacuer ce qui ne facilité la communication. Les déchets sont acheminés à Kinkole. Mais le constat fait est qu’il n’existe pas un centre destiné à accueillir ces déchets. Ce problème de non évacuation des curages est général. Mais dans certains endroits c’est très fréquent notamment vers huilerie ou encore vers le boulevard ou les eaux stagnent chaque fois qu’il pleut. Les experts en la matière pensent que pour remédier la problématique des curages, il faut construire des murs autour des caniveaux pour empêcher les sables et autres immondices de circuler. la solution Le gouvernement est appelé à s’y pencher véritablement et mettre en place une bonne politique pouvant permettre l’évacuation des sables et autres immondices sortis dans les caniveaux.

Laisser un commentaire