Kinshasa : quand la mode nigériane fait intrusion dans le mariage

L’accoutrement nigérian est à la mode actuellement au cours des cérémonies de mariage à Kinshasa et plus spécialement lors de la célébration du mariage coutumier.

On y voit les mariés vêtus en bazin (boubou). Pour l’homme, cette tenue vestimentaire est assortie d’un chapeau. Pas la peine de porter des souliers, il suffit d’une babouche ou d’une sandale. Et le tout couronné par une canne à la manière de Igwe (chef traditionnel nigérian). La femme quant à elle tenant un éventail. Et pourtant, dans les us et coutumes congolais, les heureux mariés (qu’il s’agisse de l’homme ou de la femme) s’habillent en pagne cousu. Évidemment, chacun a le loisir de le choisir le modèle de pagne à confectionner. De ce qui précède, une préoccupation majeure se dégage : la culture congolaise n’a pas d’accoutrement qui permette aix nouveaux mariés de s’habiller ou plutôt c’est le complexe de supériorité ? Maguy Katempa, nouvelle mariée ne voit d’inconvénients à imiter la mode nigériane. Elle s’est exprimée en ces termes : le style nigérian est un style africain si on l’adopte, ce n’est pas du tout grave parce que nous sommes tous des africains et puis nous avons constaté que ça va aussi de pair avec nos traditions. C’est ce qui nous a motivés et le prix des articles nigérians est abordable. Tout dépend de la qualité et de l’endroit où tu iras l’acheter. Sans avoir l’intention de dénigrer la mode nigériane qui est d’une valeur inestimable et évidente, cette pratique ouvre la voie à une concurrence face à la production locale déjà en mal de positionnent. Alors que la RDC regorge des hommes intelligents, pétris de talents mais parfois ignorants et inconscients. C’est à l’État par le truchement du ministère de l’Industrie de promouvoir ces talents à même d’innover et de conquérir le monde. Cette influence nigériane comporte un risque énorme. Elle peut amener à l’acculturation. Ne dit-on pas que la culture identifie un peuple, une nation.

Jemira Mutono

Laisser un commentaire