Koffi Olomide dénonce une attestation brutale

Appréhendé dans sa villa, le chanteur congolais Koffi Olomide dénonce les conditions brutales de son interpellation.

Son avocat Tony Mwamba parle d’un humiliation subie par son client. À en croire l’avocat, certains agents ont même escaladé le mur de clôture. D’ailleurs, des sources proches du Grand Mopao renseignent qu’il n’est pas exclu que ce dernier porte plainte contre ces agents. La Commission de censure des chansons et des spectacles avaient convoqué l’artiste. Mais celui-ci avait refusé d’y répondre. Ainsi, cette instance parle d’un récidiviste ayant fait montre d’incivisme. Antoine Agbepa évoque un avis de pouvoir tout en niant la raison d’être de la commission de censure dans un état démocratique. Ladite commission a interdit 8 de ses chansons pour atteinte aux bonnes mœurs. La principale chanson incriminer est  » la femme de quelqu’un » chantée avec Singuila. Dans cette chanson, l’auteur parle d’un chanteur jaloux furieux de voir sa femme épouser un responsable politique. Pour certains, cela renvoie à un personnage réel.

JM Mawete

Laisser un commentaire