La CINAT sur la voie de la relance Le ministre de l’Industrie

Julien Paluku Kahongya fait de la relancé de la Cimenterie nationale (CINAT), une de ses priorités. Pour s’en rendre compte, le numéro un de l’industrie congolaise a effectué le déplacement de Kimpese dans la province du Kongo central en vue de palper du doigt l’outil de production. Le ministre a visité notamment la carrière de calcaire qui peut produire jusqu’à 18 millions de tonnes présentant une possibilité de production pendant 60 ans voire 100 ans, le concasseur et le broyeur. En arrêt depuis plusieurs années, cette cimenterie est à même de produire 300.000 tonnes de ciment par an. Le sac de ciment pourra être vendu à 5 dollars. Actuellement, le sac de ciment revient à environ 10 dollars américains. Cette firme emploie plus de 200 personnes. En outre, elle peut participer à la reconstruction du pays. Julien Paluku se bat pour que les trois pôles de production de ciment soient opérationnels à savoir l’ouest avec la CINAT, l’est avec la CiMAE de Kisangani et Kalemie.

JM Mawete

Laisser un commentaire