La diplomatie environnementale de la RDC porte ses fruits à la COP28

La République Démocratique du Congo (RDC) connaît un succès indéniable lors de sa participation à la COP28 à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. Ce pays a réussi à obtenir plusieurs fonds pour financer des projets visant à protéger ses forêts.

L’un de ces succès est un fonds de 62 millions de dollars américains, obtenu des pays pollueurs, pour renforcer la nouvelle économie climatique de la RDC. L’Envoyée spéciale du Chef de l’État pour la Nouvelle Économie du Climat, Stéphanie Mbombo, s’était déjà félicitée de cette réalisation lors d’une conférence de presse le 4 octobre 2023. Elle a souligné que c’était la première fois qu’un pays du Sud accédait à un fonds où il pouvait négocier les termes, les objectifs et les normes pour y accéder.

La diplomatie environnementale de la RDC a une fois de plus porté ses fruits, démontrant l’engagement du pays dans la protection de l’environnement. Ce fonds va permettre à la RDC de structurer le marché carbone autour de ses tourbières, qui ont une valeur considérable en termes de crédits carbone.

Mme Stéphanie Mbombo a également révélé qu’un autre succès avait été obtenu à la COP28 : l’obtention d’un second fonds pour la création d’un institut dédié à la nouvelle économie du climat dans le bassin du Congo. Cette initiative vise à mener des recherches pour définir une politique climatique globale et stratégique à travers tous les secteurs de l’État, ainsi qu’à établir des projections à court, moyen et long terme dans le domaine du climat en RDC.

Ces réalisations témoignent de l’engagement de la RDC en matière de diplomatie environnementale. Le pays est reconnu pour ses efforts visant à protéger ses forêts et à lutter contre le changement climatique. La participation de la RDC à la COP28 est un exemple de sa détermination à promouvoir une économie durable et à contribuer aux efforts mondiaux en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Il est essentiel de souligner l’importance de ces fonds pour la RDC. Ils aideront à financer des projets concrets de protection de l’environnement et à renforcer les capacités du pays dans le domaine de la nouvelle économie du climat. Ces succès témoignent également de la reconnaissance internationale des efforts de la RDC et de son rôle clé dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain

Laisser un commentaire

Banner Meet DefMaks