L’ADM pour la révolution de la mentalité  

A  l’occasion de la journée internationale de la femme, l’Association  l’Avenir dans tes mains(ADM) a organisé samedi 7 mars dernier une conférence débat pour honorer les femmes congolaises  en échangeant autour du thème : la révolution de la mentalité.

Dans son discours, Henock Ntele président de l’ADM a parlé de la confiance en soi. L’orateur inspire les femmes en particulier d’avoir la confiance en soi enfin de révolutionner la mentalité. « Moi lorsque, j’ai eu l’idée de créer cette structure, j’ai essayé de partager avec mes proches cette idée mais  le découragement a persisté, C’est la confiance en soi qui l’a motivé». Il a encouragé toute personne avec handicap de faire confiance en soi et qu’ils croient aussi qu’ils peuvent réussir dans la vie tout en étant handicapé. Madame Ruth  Ngwanza, coordinatrice de Jefia (jeune fille en action) une organisation féministe à Kinshasa a tablé sur le thème : femme congolaise, femme méprisée ?  Celle-ci a évoqué le double sens de ce mépris : elle se méprise  elle-même et elle est méprisée par la société.  Les femmes souvent se plaignent en disant qu’elles n’ont pas encore atteint la parité dont elles ont besoin pour s’épanouir. Elles se plaignent aussi des hommes. Pour cette frange de femmes, les hommes mettent des barrières aux femmes. Mais pour Ruth Ngwanza, pour notre pays, c’est la femme elle-même qui se méprise rejoint les propos d’Hénoch du fait qu’elles n’ont pas confiance en elles-mêmes. Elle donne l’exemple des filles mères. Ces dernières connaissent deux grandes barrières  après l’accouchement : le rejet de la société et le manque de confiance.  La femme, il suffit qu’elle soit apte, qu’elle maîtrise un domaine .un domaine dans le quel elle peut s’en sortir et lorsqu’elle reconnait sa valeur, sa capacité  elle n’aura plus des limites. Si seulement, on fait confiance à  la femme comme toujours on le dit qu’éduque rune femme, c’est éduquer toute une nation, notre pays ira réellement de l’avant.

Mutono Ikwamo Jemira, Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire