L’affaire Kamerhe renvoyée au 3 juin

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe a siégé  ce lundi 25 mai en audience foraine à la prison centrale de Makala, au procès qui oppose le ministère public à vital kamerhe et ses co-accusés.

Le tribunal a instruit sur l’infraction de détournement des deniers publics à charge des prévenus de Vital Kamerhe, l’homme d’affaire Samih Jammal et Jeannot Muhima. Les prévenus ont répondu aux différentes questions posés par le tribunal,  le ministère public et même par les avocats de la République. Samih Jammal s’est défendu l’utilisation de 57 millions 500 mille dollars perçu dans le cadre du contrat conclu entre lui et l’Etat congolais. Il s’est aussi défendu concernant le statut de ces deux entreprises mais aussi sur le mouvement de comptes observés.

De son côté, Vital Kameehe a voulu savoir par quel mécanisme il a détournés le fonds concerné et sa présence à Makala pendant 40 jours, mais aussi son lien directe avec l’accusation de détournement. Il faut noter que les parties ont cité quelques personnes dont le tribunal peut faire venir lors de la prochaine audience prévue le 3 juin.

Il s’agit notamment de l’ancien ministre de développement rural Justin Bitakuira, du secrétaire général au développement Rural, du Directeur Général de la direction générale des marchés publics du fils de Samith Jammal son associé et tant d’autres personnes qui peuvent éclairer la lanterne du Tribunal.

Laisser un commentaire