Le ministre Tony Mwaba à l’œuvre, la CDT/FEPSP en Assemblée générale

L’année scolaire 2020-2021 sera officiellement clôturée ce mercredi 08 septembre. Une année difficile surtout principalement à la pandémie de la Covid-19.

À ce sujet, chapeau bas au ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Tony Mwaba, qui a reçu du président de la République, la mission de pérenniser les acquis de la gratuité de l’enseignement de base et de la lutte contre les antivaleurs dans le secteur. Avec les prouesses réalisées pendant les quatre premiers mois à la tête de ce méga ministère ,notamment la mise à la retraite des enseignants, l’augmentation des frais de fonctionnement, la prime des brousses pour les enseignants de l’intérieur du pays, l’actuel ministre de l’EPST est considéré comme le ministre proche de sa base pendant ces dix dernières années.

Ce qui fait de Tony Mwaba, l’homme providentiel, l’homme de la situation. Cependant, les enseignants demandent au patron de l’EPST de continuer les plaidoyers auprès du Gouvernement central pour la prise en charge des enseignants appelés communément  » Nouvelles unités (NU) et l’application du deuxième palier dès la rentrée scolaire 2021-2022. Il sied de signaler que pendant ce début des vacances, certains quartiers généraux de syndicats de l’EPSP se mobilisent déjà en l’occurrence la Confédération Démocratique du Travail, Fédération de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (CDT/FESPT). Celle structure organise déjà son assemblée générale ce vendredi 10 septembre 2021 à Mediaspaul / Limete 10 ème Rue Industriel à 9h30 afin de donner l’occasion aux enseignants de s’exprimer sur leur situation socio-professionnelle.

Jean Paul Kamango

Laisser un commentaire