Le parti  »Biso Peuple  » déterminé à accompagner le Chef de l’État à la réussite de son mandat

Le parti politique  »Biso Peuple », affilié au regroupement Les Progressistes dont l’autorité morale est l’ancien premier ministre Samy Badibanga Ntita, réitère son engagement à accompagner le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la réussite de son programme quinquennal et à soutenir également la vision de l’Union sacrée de la nation pour le bonheur et l’épanouissement de la population congolaise.

Et, les élections du 20 décembre 2023 ont été d’une grande importance pour ce parti dans la mesure où elles ont été caractérisées par la brillante victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, après l’avoir voté massivement.

Ce parti politique a affiché son engagement et sa ferme détermination à l’occasion de la cérémonie d’échange des vœux organisée le dimanche 04 février à Maisha Parc, situé dans la commune de la Gombe, en présence des cadres, membres et militants du parti et de plusieurs invités. Une manifestation présidée personnellement par l’initiatrice et la présidente Sandrine Kaseka Nkola.

Signalons qu’au cours de cette activité, la présidente du parti politique  »Biso Peuple  », Sandrine Kaseka surnommée  » la dame de fer  » suite à son courage et sa détermination à réussir tout ce qu’elle entreprend, a saisi la balle au bond pour annoncer officiellement sa candidature aux élections sénatoriales qui seront organisées incessamment par la CENI. Animée de la volonté et l’esprit du changement et de la défense des intérêts de sa province, la présidente de Biso Peuple est prête à mouiller les maillots au sein de la Chambre haute, une fois élue. Avec les preuves qu’elle a fait montre en dirigeant son parti politique de la plus belle de manière, Sandrine Kaseka va se présenter avec la même détermination, hargne, zèle au niveau de la chambre dite des sages, pour l’intérêt supérieur de sa province.

Dans son speech, la présidente de Biso Peuple a d’emblée souhaité une heureuse année 2024 au président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Une année de succès, de réussite de son mandat. Elle a présenté les mêmes souhaits à tous les cadres, membres et militants de son parti à l’occasion de l’année 2024. Elle a souligné qu’en tant que patriotes, ils ne seront pas des spectateurs dans le pays, mais des vrais acteurs de développement pour voir le changement du grand Congo. Et tout au long de l’année 2024, le parti s’est félicité d’avoir relevé plusieurs grands défis dont l’implantation dans 11 provinces du pays. Selon la vision du numéro un du parti, cette année, ladite implantation s’étendra sur toutes les 26 provinces que compte la RDC.

Véritablement actrice de développement, la présidente de Biso Peuple a appelé les cadres et membres de son parti à travailler d’arrache-pied afin de donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’avancement du parti et faire rayonner et redorer l’image du pays.

Encouragement

Sandrine Kaseka a également profité de l’occasion pour rendre hommage aux candidats députés nationaux, provinciaux et conseillers municipaux qui ont été alignés par le parti et par le regroupement, lesquels n’ont pas démérité. Elle souligne par contre, que ces derniers ont mouillé les maillots en battant campagne de la plus belle de manière.

Remise des brevets

Un autre temps fort de cette cérémonie a été la remise des brevets aux 20 recipiendaires qui ont suivi la formation en hôtellerie, organisée par l’école du parti. Formation dispensée du 23 mai au 26 juillet 2023, sous la houlette de Cédric Belio Longomba, Directeur de l’école du parti.

À ce sujet, la présidente de Biso Peuple a fait remarquer que son parti n’a pas seulement la vocation politique qui consiste à conquérir le pouvoir, mais prône également l’entrepreneuriat par la création d’une classe sociale économique moyenne et se focalise sur la formation des métiers qui visent à sortir la population congolaise notamment de la dépendance, la pauvreté, le chômage et l’oisiveté.
C’est dans ce cadre, a souligné Sandrine Kaseka, que son parti s’est résolu d’organiser des formations pour encadrer les jeunes filles, question de devenir utile dans la société. Outre cette formation en hôtellerie sanctionnée ce jour par des brevets, Sandrine Kaseka a également annoncé plusieurs autres formations qui seront organisées et financées par le parti dont la maçonnerie etc.

Formations en cascade

A son tour, le Secrétaire général adjoint Cédric Belio Longomba a martelé que depuis sa création, son parti travaille notamment dans le domaine de l’éducation civique. Il a décerné les premiers brevets pour la première édition aux récipiendaires qui ont suivi la formation. Le parti a également organisé des formations sur la fabrication des produits créolines qui sont les produits sanitaires pour la propreté des maisons. Il a rappelé que l’école du parti dont il est le Directeur, dispose également d’une branche qui s’occupe de l’entrepreneuriat dans le cadre de la création des entreprises. Un parti politique qui ne se limite pas seulement dans la conquête du pouvoir mais aussi à la création des emplois pour l’autoprise en charge.

Les structures du parti

Il faut signaler que les structures du parti ont été également présentées. C’est Sandrine Kaseka, qui chapeaute les structures du parti en tant que présidente nationale du parti et du bureau politique. Un secrétariat général dirigé par quatre secrétaires généraux adjoints, les secrétaires exécutifs nationaux, des représentants des secrétaires généraux, l’interfédéral, la Ligue des femmes, les membres du cabinet, une structure rattachée à la présidente.

Auparavant, l’interfédéral du parti Christian Ngimbi, a souhaité la bienvenue à tous  »les banas mboka » c’est-à-dire à tous les cadres, membres et militants de  »Biso peuple  » à cette cérémonie et dit avoir compté sur les efforts de chacun pour la réussite du parti. Christian Ngimbi a eu l’occasion de plaider pour l’unité du parti afin de lui permettre d’aller de l’avant.

Nico Kassanda

Laisser un commentaire

Banner Meet DefMaks