Le PG près la Cour de Cassation autorisé à poursuivre John Ntumba

Après audition du rapport de la commission politique administrative et juridique (PAJ) de l’Assemblée nationale, la plénière a autorisé les poursuites judiciaires contre le ministre de la formation professionnelle John Ntumba.

Le Procureur général près la Cour de cassation avait demandé l’autorisation de la chambre basse du Parlement pour ouvrir une instruction judiciaire contre John Ntumba. Dans sa conclusion, la  Commission PAJ de l’Assemblée nationale dit n’avoir trouvé aucun inconvénient à ce que l’Assemblée plénière fasse droit au réquisitoire du procureur général près la cour de cassation aux fins d’accorder l’autorisation des poursuites contre John Ntumba. Après un travail à huis clos, les députés sont allés dans le sens de la commission PAJ et ont autorisés les poursuites selon le réquisitoire du procureur près la cour de cassation. John Ntumba Panumpakole, ministre de la formation professionnelle et membre de l’UNC est accusé d’avoir détourné environ 1,3 million USD quand il était membre du comité de suivi du programme de 100 jours. Selon les réquisitions, il aurait perçu le 18 juillet 2019 auprès du comptable principal de la présidence 1 342 180 USD destinés au comité de suivi du programme d’urgence de Félix Tshisekedi.

Ses proches soutiennent que cet argent a payé les frais permettant de débloquer plus 160 containers à Matadi dans le cadre des maisons préfabriquées du camp Kokolo. Un argument qui ne convainc pas le procureur. Le Procureur général près la cour de cassation avait ainsi officiellement saisi l’Assemblée nationale dans le but de poursuivre le ministre.

Laisser un commentaire