Le silence assourdissant de l’élite politique congolaise : L’appel à l’action dans l’Est de la RDC

L’invasion rwandaise dans l’Est de la RDC a provoqué un silence assourdissant parmi l’élite politique congolaise, déclenchant une crise humanitaire aux proportions dévastatrices. Alors que le conflit persiste depuis des décennies, l’inaction actuelle soulève des questions cruciales sur la responsabilité et la souveraineté de la RDC.

Face à cette tragédie qui a déjà coûté la vie à plus de 10% de la population congolaise en 30 ans, il est impératif que les autorités congolaises prennent enfin position. Il est temps pour la RDC de défendre son territoire et de protéger sa souveraineté en prenant des mesures décisives. L’apathie indolente et l’observation passive ne font qu’aggraver la situation, laissant un vide meurtrier que les agresseurs rwandais ont exploité à maintes reprises.

Le monde entier est témoin de cette tragédie, des acteurs impliqués et des tactiques utilisées. Il est donc de la responsabilité de la RDC d’agir de manière décisive pour mettre fin à cette guerre dévastatrice.

La guerre peut sembler un choix difficile, mais en réalité, l’inaction et les lamentations ont un coût bien plus élevé en vies humaines. Il est impératif d’agir maintenant pour mettre un terme à cette spirale de violence et de souffrance. En prenant les mesures nécessaires pour défendre son peuple et son territoire, la RDC peut enfin aspirer à une paix durable. Il est temps de passer de la passivité à l’action, de l’immobilisme à la résolution, pour mettre un terme à cette tragédie qui a trop longtemps perduré.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR

Laisser un commentaire

Banner Meet DefMaks