Le Tournoi Justice-Loisirs atteint la maturité (Maitre Alain Makengo)

Le go de la 15ème édition du Tournoi Justice-loisir de la LISPED a été donné le mercredi dernier au terrain de l’ISC-Gombe. En cette journée inaugurale, un seul match était au menu du programme calendrier.

Il s’agit de la rencontre entre le Barreau de Matete et le Barreau de la Gombe. Au finish, les deux équipes se sont neutralisées sur le score vierge. Selon le président de la LISPED, Maitre Alain Makengo, cette édition est placée sous le haut patronage du président de la Cour constitutionnelle.

Des hôtes de marque à la première journée

Cette première journée a été marquée par la présence du ministre de la Recherche scientifique, José Mpanda, du premier président de la Cour de cassation, David Mukendi, de représentants du ministre des Sports, du bâtonnier du Barreau de Matete, d’autres acteurs judiciaires ainsi que la presse sportive. Devant la presse locale, José Mpanda a saisi la balle au bond pour remercier la LISPED en organisant chaque année un moment de divertissement pour les acteurs judiciaires œuvrant en RDC. Le ministre de la Recherche scientifique exhorte que tout se déroule dans un esprit de fair-play, l’une de valeurs prônés par la LISPED. Avocat de son état, José Mpanda a promis son accompagnement et sa contribution positive au cours de cette nouvelle aventure.
D’une réaction à une autre, le premier président de la Cour de cassation, David Mukendi, a remercié la LISËD pour l’avoir honoré lors de l’édition passée par un prix. Il a souligné que ce n’est pas facile de réunir tous ces intellectuels autour d’un ballon pour s’amuser. Quoi de plus normal d’encourager la LISPED.

Prenant la parole, le numéro un de la LISPED a révélé que le souhait le plus ardent, c’est de faire jouer au terme de cette édition, le vainqueur et la sélection des acteurs judiciaires du Grand Katanga, un match. A en croire Maitre Alain Makengo, le Tournoi Justice-Loisirs est arrivé à maturité avec cette 15ème édition. D’après le président de la LISPED, le problème d’infrastructures posera problème, suite à la fermeture prochaine du terrain de l’ISC. Mais cela n’empêchera pas le bon déroulement de la compétition.

Laisser un commentaire