L’élection primaire USN pour le perchoir de l’assemblée nationale

Vital Kamerhe gagne contre Christophe Mboso et Modeste Bahati à l’élection primaire. Élu, ce mardi 23 avril 2024, comme candidat unique de l’union sacrée de la nation au poste du président du bureau définitif de l’assemblée nationale. Il a rapporté cette élection organisée par la majorité parlementaire afin de départager les trois candidats au poste du speaker de la Chambre basse du Parlement.

L’ancien chef du cabinet du président de la République a triomphé sur ses deux camarades politiques membres de l’Union sacrée de la nation; Christophe Mboso N’kodia et Modeste Bahati Lukwebo avec 183 voix sur 372 députés votants. Alors que Mboso vient en deuxième position avec 113 voix et Bahati tire la queue avec 69 voix, et sept bulletins étaient nuls.

Bien avant cette élection, Vital Kamerhe a expliqué, devant les députés de sa famille politique, sa vision de la gouvernance. Il a promis de mettre en avant son engagement pour une transparence accrue dans la gestion des affaires publiques et redorer l’image de l’Assemblée nationale.

« Je suis pour que le peuple congolais soit éclairé sur la gestion de la chose publique. À mon époque, les débats étaient vifs et constructifs, on avait des échanges d’arguments solides au Parlement », a déclaré Vital Kamerhe.

Il a également souligné l’importance de la loyauté et de l’efficacité dans l’exercice du pouvoir.

« La loyauté n’exclut pas l’efficacité. Nous devons être actifs et proactifs, pas juste des chantres ou des flatteurs », a-t-il ajouté.
Pour lui, « l’Assemblée doit prêcher par l’exemple, redorer son image. Elle est responsable de demander des comptes au Gouvernement, tandis que le Premier ministre est responsable devant les députés ».

Candidat unique de l’USN, cette élection primaire à l’Union sacrée de la Nation(USN), a été organisée pour permettre à la coalition majoritaire à l’Assemblée nationale, de désigner le prochain candidat président de la Chambre basse du Parlement de la République démocratique du Congo.

« Faute de consensus entre les trois candidats au cours d’une réunion du Présidium puis lors du contact en aparté avec le Chef de la plateforme politique, l’Union sacrée de la nation, Félix Tshisekedi, il a été décidé sur leur propre proposition d’organiser des primaires », a expliqué dans son intervention, Augustin Kabuya, membre du Présidium de l’USN et secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti présidentiel. Vital Kamerhe est ainsi le candidat unique de l’USN au poste du président de l’Assemblée nationale.

Pierrot Emack / Lobjectif.net

Laisser un commentaire