Les remous politiques à l’Assemblée Nationale : Quand les alliances se brisent et les loyautés vacillent

Au cœur des récentes turbulences politiques à l’Assemblée Nationale se trouve l’intrigante volte-face de l’honorable Modeste Bahati Lukwebo. Alors que les coulisses du pouvoir bruissent de rumeurs et de manœuvres, Bahati Lukwebo a pris une décision audacieuse en changeant le nom du représentant de son regroupement au sein du bureau définitif.

Ce geste, à la fois surprenant et inattendu, a secoué les fondations des alliances politiques établies contre son premier choix porté sur son neveu Serge Bahati, laissant de nombreuses questions en suspens quant aux motivations sous-jacentes. Pendant ce temps, un autre épisode captivant se déroulait en coulisses, mettant en lumière les jeux de pouvoir et les trahisons au sein de l’arène politique.

Fifi Masuka a abandonné Dede Mupasa et Roger Bimwala pour soutenir Geneviève Inagosi au poste de questeur adjoint. Cette réorganisation impromptue des alliances politiques a jeté une lumière crue sur les réalités changeantes du paysage politique congolais, où les intérêts personnels et les ambitions individuelles semblent souvent primer sur la loyauté et la cohérence idéologique.

Dans ce tourbillon de changements et de manœuvres, une question fondamentale se pose : quelle sera l’impact de ces bouleversements sur la gouvernance et la stabilité politique du pays ? Alors que les acteurs politiques jonglent avec les alliances et les trahisons, les citoyens observent avec une attention croissante, cherchant à comprendre les dessous d’un jeu politique complexe et souvent impénétrable.

Ces événements récents à l’Assemblée Nationale soulignent une réalité incontournable de la politique congolaise : les alliances sont fragiles, les loyautés sont malléables, et la seule constante est le changement. Mais avec qui cheminer ? C’est la grande question de cette nouvelle mandature qui s’est ouverte avec la réélection de felix Tshisekedi le 20 décembre 2023.

Alors que les acteurs politiques naviguent dans un océan d’opportunisme et de calculs stratégiques, le véritable défi réside peut-être dans la capacité à demeurer fidèle à des principes et des valeurs, même lorsque les vents politiques soufflent en sens contraire.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR

Laisser un commentaire