Les Wewa sèment la terreur au Palais du peuple

Gare aux jeeps qui oseraient emprunter les alentours du Palais du peuple. Elles pourront être la cible des Wewas (conducteurs de motocyclette et partisans de l’UDPS).

Ces derniers s’en prennent à ces jeeps les assimilant à des caciques du FCC ou à des députés ou sénateurs de cette plateforme. Une des victimes qui a requis l’anonymat a vu le pare-brise arrière de sa jeep être endommagée par le jet de projectiles. Une interrogation majeure de dégage : tout propriétaire d’une jeep est nécessaire un politique ? Est-ce normal de mettre la population en insécurité ? Ces militants doivent bien choisir leurs cibles au risque de s’en prendre aux véhicules de leurs propres leaders. Ces Wewas exigent le retrait des trois propositions de loi initiées par Aubin Minaku et Garry Sakata.

JM Mawete

Laisser un commentaire