Micro baladeur : quel héritage de la colonisation belge ?

Ekoko Aler, commerçant : Rien de spécial, ils ne faisaient qu’exploiter nos richesses, ils n’ont pas voulu nous apprendre leurs langues (Flamand et Wallon). En vérité, nos colonisateurs avaient un plan précis pour notre indépendance, ce sont les congolais qui se sont précipité d’avoir l’indépendance, tandis-que les Belges ne nous avaient pas encore appris la gestion et la responsabilité, voilà pourquoi nous trébuchons toujours dans notre façon de diriger. La seule chose que je retiens est l’indépendance qu’ils avaient accepté de nous accorder.

Hubert Nfika, motocycliste : Les Belges ont fait plus de 60ans dans notre pays mais en réalité ils n’ont rien laissé de bénéfique à part les rails qui leurs permettaient d’amener nos richesses chez eux, l’Université de Kinshasa (jadis appelé Lovanium) et celle de Kisangani. Ils avaient voulu qu’on leur ajoute 20ans pour qu’il nous donne l’indépendance. La meilleure de chose est de nous avoir accordé l’indépendance malgré que ce ne fût pas le bon moment pour nous.

Cadre Mbikayi (professeur émérite) : les Belges nous ont légué plusieurs biens, pour ne pas tout citer, nous avons sur le plan infrastructures : plusieurs immeubles à la Gombe, le Boulevard du 30 juin, la prison de Makala, Lovanium en 1954, ils ont aussi construit des maisons en faveur des étudiants à Lemba Terminus, l’Université de Kisangani et celle de Lubumbashi. Ils ont aussi 14villes entre-autres ; la ville de Kisangani, la ville de Kananga, la ville de Lubumbashi, la ville de Mbuji-Mayi (MIBA), la ville de Kinshasa. Etc. Les Belges avaient la politique de Père et fils (paternalisme), ils ont voulu que les congolais soient toujours leurs subalternes, voilà pourquoi sur le plan intellectuel nous avons rien hérité d’eux, la gestion et la responsabilité non plus.

Mosengo Emmani : ce que nous vivons aujourd’hui m’afflige parce que nous étions pressés d’avoir l’indépendance, nous n’étions pas encore mûrs, c’est Lumumba et ses condisciples qui avaient décidé de réclamer l’indépendance, ils n’ont pas laissé le temps à nos colonisateurs de bien vouloir nous former dans le sens de l’administration et la responsabilité. Les Belges ont laissé des immeubles en villes, des maisons à Limete, etc. Nous avons fêté l’indépendance oui, mais faisons l’introspection en regardant notre conscience car nous n’avons pas deux pieds sur terre dans notre façon de diriger parce que nous avons chassé ceux qui pouvaient nous apprendre l’administration sans qu’ils achèvent leurs missions.

Munzir, enseignant : Les pères de l’indépendance oui, mais ils n’avaient pas du tout la volonté de nous apprendre ni leurs langues, ni la gouvernance, … Ils ont siégé presque partout en RDC mais ils n’ont pas vraiment construit le pays ce que je sais est jadis nous étions bien formés à l’école mais c’est totalement différent actuellement.

Propos recueillis Clarisse Tshibola

Laisser un commentaire