Ministère du Combat spirituel : la première fissure

Une année seulement après la mort de maman Elisabeth Olangi Wosho et deux ans après celui de son mari Joseph Olangi Nkoy Wudé, visionnaires et bergers du Ministère du Combat spirituel, des Combats de leadership commencent à se manifester çà et là. La dernière en date, la dissension au siège de Libreville au Gabon.

Le président actuel du ministère du combat spirituel a effectué une descente accompagné d’une forte délégation composée des caciques du ministère pour aller déloger le couple représentant le combat spirituel dans ce pays. Le couple Tite et Babette installé depuis des années par les défunts, est délogé. Les raisons, jusque-là sont encore inconnues. Ce qui n’a pas plus à une partie de fidèles de ce mouvement spirituel de Libreville. Le dimanche, jour prévu pour l’adoration, suite aux plaintes multiples et mouvement désobéissance des gabonais membres du combat spirituel, les autorités gabonaises ont sellées la salle de prière. Après plusieurs démarches et interventions, la délégation a pu se réunir le même soir pour l’adoration. Mais qu’est ce qui se passe exactement au siège du Ministère du combat spirituel de Libreville? Qu’a fait le couple Tite pour s’attirer la foudre de Kinshasa ? On continu à fouiller. Mais des audois et des vidéos des fidèles circulent déjà sur les réseaux sociaux, fustigeant les méthodes quasi militaires des enfants Olangi. Ont les accusent entre autres de ‘‘chercher à s’accaparer d’une œuvre qui appartienne en fait à tous les fidèles, qui sont tous des enfants spirituels du défunt couple. Des informations qui restent encore à vérifier.

D’ailleurs l’une des filles du couple, évangéliste de son État, a fait savoir sur sa page Facebook que ‘‘Que tous les sièges sans exception (doivent) rester dans la vision des parents (c’est à dire de papa et maman Olangi)’’. Il n y a pas des pasteurs, ni chef, tous sommes les disciples et messagers. Une remarque qui ne dit pas tout ! Toutefois ses dissensions risquent à la longue de couler cette œuvre grandiose, bâti avec beaucoup des sacrifices et abnégation par les visionnaires.

Laisser un commentaire