Aucune motion contre Mukumadi

Le démenti de son porte-parole Il n’existe aucune motion de défiance initiée par les députés provinciaux de la province de Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi, gouverneur de ladite province.

Telles sont les déclarations faites par Me Landry Pongo, le porte-parole du gouverneur de la province du Sankuru, au cours d’un entretien accordé à votre rédaction. Le porte-parole de Stéphane Mukumadi a précisé que le gouverneur de Sankuru devrait se rendre à l’Assemblée provinciale de ladite province pour présenter son programme quinquennal, pour le bon déroulement fonctionnement de la province. Pour ce faire, Mukumadi a d’emblée adressé une correspondance au bureau de l’Assemblée provinciale du Sankuru pour s’assurer de la disponibilité du président de l’Assemblée provinciale et des députés provinciaux du Sankuru, de pouvoir de venir présenter son programme quinquennal. Chose qui fut faite. Et le bureau de l’organe délibérant du Sankuru s’est montré disponible pour l’accueillir le 23 novembre. Fort malheureusement, sur instruction du Chef de l’État, il recevra un coup de fil du vice premier ministre et ministre de l’intérieur et Sécurité et Affaires coutumières, lui demandant de se rendre à Kinshasa toutes affaires cessantes. Ce qui a relancé les bruits dans le pays comme quoi y a eu motion de défiance contre le gouverneur Mukumadi. Me Landry Pongo a précisé que le rappel du gouverneur et du président de l’Assemblée provinciale de Sankuru, n’entre pas dans le cadre d’un conflit, avec les deux autorités provinciales ne sont pas en conflit. Mais il a expliqué leur rappel dans la capitale se justifie dans le cadre de la crise récurrente au niveau des institutions provinciales, des conflits qui règnent entre les assemblées provinciales et le gouvernement.

 

Laisser un commentaire