Néhémie Mwilanya :  » l’heure est à une grande reévaluation du partenariat »

L’arrestation le weekend dernier du Vice-premier ministre et ministre de la Justice Célestin Tunda a encore ravivé les tensions entre le FCC et le CACH, les deux partenaires de la coalition au pouvoir en RDC.

Le Coordonnateur du FCC Néhémie Mwilanya a appelé à une grande reévaluation du partenariat à l’issue de laquelle toutes les conséquences seront tirées tout en soulignant qu’aucune décision ferme n’a encore été prise. Par la même occasion, ce haut cadre condamné cette arrestation qu’il qualification d’arbitraire estimant qu’elle n’a jamais eu lieu nulle part. Cette position du FCC a été prise après une réunion de différents responsables de ce regroupement politique. Sur la même lancée, le Premier ministre Sylvestre Ilunga pense que cette arrestation violé les notions élémentaires d’un État de droit.

Selon certaines sources, le Garde des sceaux a été arrêté pour avoir transmis les avis sur les trois propositions de loi au Parlement sans l’autorisation préalable du Conseil des ministres. D’aucuns estiment que l’affaire n’est pas encore close. On pourrait assister dans les heures qui viennent à de nouveaux rebondissements.

JM Mawete

Laisser un commentaire