Noël Tshiani à Gentiny Ngobila : “ La nouvelle grille tarifaire est une décision insensée et irréfléchie ”

Le spécialiste en Économie et Finances, Noël Tshiani, n’arrive pas à percevoir que le gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila puisse réglementer les prix de transport pour le secteur privé.

Selon Noël Tshiani, l’Hôtel de ville ne peut pas prendre cette décision car le secteur privé dans ce domaine est plus réaliste en tenant compte de la loi de l’offre et de la demande sur terrain. L’un des rares congolais à travailler à la Banque mondiale conseille au premier citoyen de Kinshasa d’inonder plutôt la ville des bus publics pour concurrencer les transporteurs privés qui sont en droit de fixer leurs prix en fonction des bénéfices qu’ils doivent réaliser surtout dans ce contexte de hausse de prix du carburant. “ Le prix de transport est déterminé par le prix du carburant. Le prix du carburant ne fait qu’augmenter. On ne peut pas demander aux transporteurs de baisser le prix pendant que le litre ne fait qu’augmenter. Ça n’a pas de sens ”, a-t-il dit à la presse le week-end dernier. Noël Tshiani Muadianvita pense que la décision de l’hôtel de ville n’est pas réfléchie au regard des enjeux du moment.

” Ce que la ville devrait faire, c’est inonder les arrêts des bus publics appartenant à la ville. Ils peuvent réglementer le prix dans les bus publics, et non aller réglementer le prix dans ces histoires privées qui tiennent compte de la loi de l’offre et de la demande. Je dis à Monsieur Ngobila qu’il faut réfléchir deux fois avant de prendre une telle décision qui n’a pas de soubassement économique. S’il veut réglementer le transport dans Transco, il pourra faire le contrepoids et obliger ces privés à revoir leur prix pour tenir la concurrence, car beaucoup de gens iront vers les bus publics pour payer moins cher et vous verrez les privés revoir leur prix pour avoir des gens ”. a-t-il ajouté.

Pour rappel, le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a signé un arrêté fixant le prix des courses de transport à travers la ville pour les bus, minibus et taxi-bus. Selon ce document, le transport en bus, minibus et taxi bus coûtera désormais 2.000 Francs congolais du marché de La Liberté à Menkao et Bibwa 1000 Francs de Zando à Kingasani Ya Suka, Kinsunka, Campus et UPN. Même prix de la Gare Centrale à Kingasani Ya Suka, Lemba et UPN. 700 FC de la Gare à Bandal.

Paradoxe, Pour l’Association des Chauffeurs du Congo ( ACCO), cette décision ne leur permet pas de répondre à leurs obligations de versement. D’où, la grève observée lundi 13 mars dernier dans presque toute l’étendue de la ville de Kinshasa.

Djodjo Mafuku

Laisser un commentaire

Banner Meet DefMaks