Opposition parlementaire : Bientôt la désignation du rapporteur adjoint

Mettant de côté leurs intérêts personnels et catégoriels, l’Honorable Christophe Lutundula révèle que l’opposition parlementaire s’est résignée à accepter ce que la majorité parlementaire a bien voulu lui donner ce qu’elle considère comme un don.

Le poste de rapporteur adjoint, des commissions qui n’ont rien à faire avec le contrôle parlementaire(le président de la Commission Socio-culturelle, Aménagement du territoire et infrastructures, NTIC et la commission des Droits de l‘homme), 3 vice-présidents (Ecofin, PAJ et comité des sages), 3 (2ème vice-présidents) et 2 rapporteurs. Ce qui porte un total de 12 postes à pourvoir contre environ 33 pour la majorité.

Modalités

Une équipe restreinte de 3 personnes représentant les trois groupes parlementaires (AMK, MLC et Alliés et le G7. Dès mercredi 09 octobre, nous serons déjà en possession du rapport de cette équipe qui tiendra compte du poids numérique de chaque composante. Ensuite, on verra que faire pour trouver les péréquations pour maintenir l’unité de l’opposition.

 

 

Laisser un commentaire