Papy Tamba : ‘’ aucune compassion pour un homme qui n’a rien fait pour se faire aimer’’

Papy Tamba, communicateur du FCC scrute les contours de la déchéance du 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

‘’ Sans vouloir m’immiscer dans les affaires internes de l’UDPS, cette cuisante défaite devrait conduire Jean Marc KABUND à tirer les conséquences au sein de son parti, en démissionnant de son poste de président ai de ce grand mouvement politique, pour donner la chance à la coalition FCC-CACH d’amorcer des nouveaux jours de paix et de concorde, pour le bonheur de notre peuple’’ s’est-il exprimé.

Bilan

Quant au bilan de Kabund, Papy Tamba pense qu’il faudra creuser dans son cerveau et s’inventer des vies pour trouver quelque chose à mettre sur le compte du maître NAGEUR. Oh que je me rappelle de la théorie de deux bonbons…

‘’ Pour l’avenir du FCC-CACH, un homme qui aurait un background qui approcherait, tant soit peu celui de la président Jeanine MABUNDA serait le plus indiqué. Ce poste rappelle les hommes comme le feu Mwando Nsimba, Christophe Lutundula, Maître Borris Mbuku et tant d’autres qui ont porté haut le niveau de notre Assemblée nationale’’ a-t-il renchéri. En outre pour ce cadre du PPRD, la décision des députés est juste, cohérente, pertinente et soutenue par la logique de faire de cette institution un temple de la démocratie et non un cadre des règlements de compte de bas étage.

Pour l’avenir de la coalition FCC-CACH, l’UDPS a la grave responsabilité de son casting. Un homme d’État prône des valeurs qu’il applique lui-même…

Pour finir, aucune compassion pour un homme qui n’a rien fait pour se faire aimer. Sur 315 votants, recueillir à peine 17 votes favorables (environ 10% de l’électorat) devrait l’enseigner pour changer sa manière de fonctionner. Décision prise en plénière par vote des élus du peuple ce lundi 25 mai 2020. Sur 315 votants, 289 ont voté pour, 17 ont voté contre et 9 bulletins nuls.

Laisser un commentaire