Pascal Mukuna sollicite une liberté provisoire

La première audience du procès de l’évêque Pascal Mukuna s’est tenue ce vendredi 29 mai à la prison centrale de Makala.

Le responsable l’Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK) a comparu devant le Tribunal de grande instance de Kinshasa Kalamu, qui a siégé en chambre foraine. Pascal Mukuna est opposé au ministère public et partie civile Mamie Tshibola. Au cour de l’audience, les avocats de l’évêque pascal Mukuna ont introduit une demande de mise en liberté provisoire en faveur de leur client. Cela pour lui permettre de comparaitre en homme libre et de bien préparer ses moyens de défense.  

                                                                     Il faut dire qu’il s’agissait d’une audience introductive à laquelle d’autres points ont été également abordés. C’est notamment l’identification du prévenu Pascal Mukuna ainsi que le point relatif à la discussion entre les avocats deux parties sur la remise de l’affaire à la huitaine sollicitée par la défense. Après que les trois points soient abordés, l’audience a été renvoyée au 5 juin prochain toujours à la prison centrale de Makala.

Rappelons que l’évêque Pascal Mukuna est poursuivi pour viol, rétention des documents contre Mamie Tshibola, pour ne citer que ces faits là. Dans l’entre temps, l’homme de Dieu continue à bénéficier de la présomption d’innocence.

Laisser un commentaire