Repenser l’instruction publique en RDC : Protéger la transmission des savoirs et adapter l’école aux besoins locaux

Dans un pays riche en ressources naturelles comme la République Démocratique du Congo, la mission de transmission des savoirs dans un cadre laïc est essentielle pour le progrès sociétal. Cependant, la réalité actuelle de l’éducation congolaise est confrontée à des défis multiples, allant des menaces sécuritaires à la nécessité d’adapter l’éducation aux besoins spécifiques du pays.

La préservation de l’instruction laïque, exempte d’influences extérieures ou internes, est cruciale pour maintenir un environnement d’apprentissage sûr et non discriminatoire. Les menaces qui planent sur cette mission doivent être traitées avec sérieux, que ce soit par la protection des établissements scolaires ou par la formation d’enseignants impartiaux et compétents.

Parallèlement, l’école du futur en RDC ne peut se contenter de reproduire des modèles éducatifs étrangers. Pour prospérer, elle doit être conçue pour répondre aux besoins spécifiques de la société congolaise. Cela implique une révision des programmes scolaires pour inclure une éducation sur les richesses géologiques nationales, afin de former une nouvelle génération de citoyens conscients des opportunités et des défis que présentent ces ressources.

L’école en RDC doit non seulement rester un bastion de transmission des savoirs à l’abri des menaces, mais aussi évoluer pour devenir un moteur de développement en s’adaptant aux réalités nationales. Ce défi exige une vision audacieuse et une action concertée pour garantir que l’éducation congolaise soit à la fois protectrice de ses valeurs fondamentales et proactive dans la préparation des jeunes à saisir les opportunités de demain.

L’instruction publique ne doit pas se limiter à la transmission de connaissances, mais doit développer les compétences sociales, émotionnelles et créatives de la jeunesse. Elle doit être en lien avec la réalité et la vie quotidienne en préparant la société à devenir actrice engagée. L’instruction publique signifie aussi construction des créateurs des inventeurs, innovateurs et pas conformistes.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR

Laisser un commentaire

Banner Meet DefMaks