Ricky Tulenge : ‘‘Ce sont des dirigeants qui sont à la base de la cacophonie’’  

Rien ne marche au sein de la grande famille DCMP, depuis la reprise du championnat d’élite de la RDC. En trois sorties, les Immaculés n’ont remporté qu’une victoire et un match nul. Face à cette situation critique, Ricky Tulenge Sindani (10 buts à son actif), capitaine de l’équipe n’est pas allé par quatre chemins pour émettre son point de vue.  Le capitaine de DCMP a saisi la balle au bond pour parler de son avenir chez les Immaculés.

L’Objectif : Rycky Tulenge, c’est depuis 3 saisons successives que tu es au mieux de ta forme, actuellement, tu domines le royaume de buteurs du championnat de la Division I avec 10 buts. C’est quoi ton secret ?

Ricky Tulenge : Je parviens à faire mieux chaque saison, puisque j’ai l’habitude d’affûter les armes individuellement. Il n’y a pas d’autres secrets. Je m’entraîne presque chaque jour, au terrain Mefe ou encore au terrain GD dans la mesure où je suis natif de la commune de Lemba. C’est l’entrainement qui est le gage de la réussite.

Sur plan individuel tout va bien, mais dans l’ensemble rien ne marche. Qu’est-ce qui est à la base ?

Ce sont des dirigeants qui sont à la base de toutes ces difficultés, que nous rencontrons au sein de notre chère équipe.  Il n’y a pas de dialogue entre les dirigeants et les joueurs. Le staff technique ne me consulte même pas, avant de prendre une décision quelconque. C’était important de me garder sur le banc toute une mi-temps, face à SM Sanga Balende ? J’étais surpris d’apprendre que je ne débuterai pas la partie, alors qu’il y avait des enjeux. Même si, on a un grand match contre TP Mazembe, le dimanche prochain au stade TPM de Kamalondo. Par conséquent, nous avons été tenus en échec devant notre public. Nous avons quitté le stade très triste. Quand Tulenge reste sur le banc toute une mi-temps, les supporters ne comprennent rien. Le dialogue est hyper important au sein du club.

Le climat est-il au beau fixe entre les joueurs ?

Tout va bien entre nous les joueurs. L’ambiance est bon enfant entre les joueurs. Ce sont des dirigeants qui entretiennent des désordres au sein de l’équipe. Le staff technique est appelé à utiliser chaque joueur, selon son rôle sur l’aire de jeu. Nous avons besoin des victoires en vue de maximiser nos chances, en prévision de la prochaine campagne africaine. Otis Ngoma savait collaborer avec tous les joueurs, à quelques heures du match.

Quelques joueurs ont été chassés du club pour diverses raisons. Comment juges-tu cette réaction de vos dirigeants ?

En chassant ces joueurs, je ne peux en aucun cas apprécier la décision prise par les dirigeants du club. Nous avons encore besoin de tout le monde, puisque nous étions habitués à jouer ensemble. Nous avons de grands matches à livrer au championnat de la Division I. C’est une décision irréfléchie. Ce n’était pas le moment de prendre de telles décisions. Cela ne veut pas dire que je suis contre l’arrivée de certains joueurs au sein du groupe. Quand est-ce que la mayonnaise va-t-elle prendre, puisque nous jouons ensemble depuis quelques saisons, et on se connait parfaitement. C’est vraiment inopportun, malgré des raisons avancées ! Sur ce point, il fallait procéder au dialogue. Il n’est pas encore tard, je pense que ces joueurs ont encore leur place au sein de l’équipe.

DCMP peut toujours compter sur Tulenge ?

C’est difficile dans la mesure où j’ai beaucoup de sollicitations. Il est grands temps de partir, après avoir porté la tunique de DCMP en 4 saisons. Avant de partir, je souhaite terminer la saison en beauté.

Laisser un commentaire