Roué des coups, Patrick Kabangu meurt au Carré Club à Kinshasa

Les faits se sont déroulés le week-end dernier dans la commune de Barumbu. Deux agents se tiraillent pour une incompréhension.

Le jour suivant, celui qui est surnommé Champion 100 », agent de sécurité va se mettre à provoquer Patrick Kabangu. Sans tarder, il s’est mis à le battre devant les clients, le personnel et même les propriétaires du club. Pire, personne n’a osé lever le petit doigt pour défendre le pauvre puisque visiblement pris à partie par Champion 100 qui selon des témoins, était accompagné de certains de ses compères » maîtres  ».

Quelques minutes après, celui qui a été tabassé se rendra dans les vestiaires pour se remettre. C’est alors qu’il sera suivi par Champion 100 qui continuera à le rouer des coups jusqu’à ce que mort s’en suive.

Après avoir commis son forfait, il abandonne la victime dans un bain de sang. Ce n’est qu’après que le corps de la victime sera découvert.

A présent, le club est scellé. Les responsables du night club ont lancé un avis de recherche contre Champion 100 en même temps la Police mène des enquêtes. Patrick Kabangu laisse une femme et quatre enfants.

Tous ces faits sont visibles dans les vidéos de surveillance.

Amenaka Kinyamba, Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire