Naufrage sur le lac Maï-Ndombe: Un émissaire du Chef de l’Etat à Inongo pour assister les victimes

Le directeur de cabinet adjoint du Président de la République Me Eberand Kolongele séjourne  depuis dimanche à Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe.

Le séjour de Me Eberand Kolongele dans cette contrée du pays, s’inscrit dans le cadre d’une assistance aux victimes du naufrage d’une embarcation survenue la nuit de samedi au dimanche 19 mai dernier. Un drame qui a causé la mort de 42 personnes, selon le bilan officiel dressé par les autorités provinciales. L’émissaire du président de la république a remis une enveloppe de DFC 500.000 aux différentes familles qui ont perdu leurs êtres chers. Par contre les sinistres ont reçu un sac du fufu, un sac du sel, un sachet du sucre, un seau pour le bain, une pièce anglaise et  DFC 200.000. Le Dircaba de Fatshi profitera de l’occasion pour se rendre compte de l’effectivité de l’assistance envoyé par le gouvernement central aux familles des victimes.

Deux embarcations font les allers et retours

Au moins 45 personnes ont perdu la vie dans le naufrage d’une embarcation sur le lac Mai-Ndombe, ce samedi, dans l’ouest de la RDC. Il y aurait 183 rescapés sur près de 400 personnes embarquées, selon plusieurs sources sur place. Comme souvent dans la région, c’est la vétusté de l’embarcation ainsi que sa surcharge qui ont causé l’accident. La baleinière qui a chaviré faisait la navette entre les localités d’Inongo et de Lokanga, de l’autre côté du lac Maï-Ndombe. En règle générale, deux embarcations font les allers et retours, mais ce samedi, l’une d’entre elles n’était pas en service.

Selon le maire d’Inongo, la baleinière qui a chaviré avait donc embarqué plus de passagers que d’habitude. Près de 400 personnes, alors que seuls 113 noms figurent sur la liste officielle des passagers. Et c’est à seulement quelques kilomètres de sa destination, en début de soirée, qu’un vent fort a fait chuter la toiture et provoqué le naufrage. De plus, il n’y avait pas de gilets de sauvetage à bord. Alors que les recherches se poursuivent, six personnes ont été enterrées à Inongo, ce lundi matin. Cosmos Mbo Wemba, l’armateur Guelord Bosoli, à la tête de la société Landa Malembe a été mis aux arrêts lundi par la police congolaise.

Laisser un commentaire