Nouveau leadership

Enfin, l’ensemble de la profession journalistique peut faire un ouf de soulagement.

Et pour cause, deux membres influents du staff dirigeant de l’Union de la Presse du Congo (UNPC) viennent de tomber. Il s’agit du président Joseph Bukar Kasonga Tshilunde et du président urbain de Kinshasa Jean-Marie Kassamba. Rassurez-vous, chacun est parti selon un feuilleton différent et particulier. Des plaintes, des murmures, des suspicions ont fusé de partout à l’endroit de ceux personnalités. Fort, heureusement que les instances de l’UNPC sont parvenues à les mettre à nu. Pour Kasonga Tshilunde, la Commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’UNPC a retenu à charge du numéro un de l’UNPC la mauvaise gestion des fonds et la pratique du faux et usage du faux. Au finish, c’est la déchéance et l’exclusion de la profession. L’avènement du nouveau leadership est attendu à bras ouverts pour insuffler une nouvelle dynamique à la profession tombée en léthargie.

JM Mawete

Laisser un commentaire