Au siège de l’UDPS, les militants protestent contre les résultats de sénateurs

Les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont envahi le siège de leur parti, à Limete. Ils ne sont pas d’accord avec les résultats de l’élection sénatoriale qui vient de se dérouler à travers différentes provinces du pays.

Fort de ces 12 députés Provinciaux à Kinshasa, l’UDPS n’a pas aucun sénateur après dépouillement. Me Peter Kazadi confirme qu’il y a eu corruption. » Il faut changer le mode de vote .  »Les députés ont voté pour leurs ventres », a-t-il soutenu. Au Kasaï central après le vote les militants de l’UDPS ont aussi contesté ces résultats au siège du parti.

Selon Clarisse Mulenda, une analyste politique, une stratégie de propagande ratée. Lamuka et Cach étaient tellement concentrées sur la présidence qu’elles ont fini par oublier le parlement. Le peuple de son côté pensait que seul le changement au sommet importait alors que ce n’est pas le cas.  Le FCC trop malin? Il a fallu attendre plus d’un mois après la publication des résultats pour que le peuple se rende compte que la majorité de ses députés étaient du FCC. Qui a élaboré les stratégies de campagne des deux plates-formes précitées ; Pourquoi avoir omis de dire au peuple que le président qui devait être élu représentait la tête mais pas les membres. Pourquoi n’avoir pas sensibilisé sur l’importance à accorder au parlement ? On est énervé oui, mais sur ce coup là, la faute est partagée.

 

Laisser un commentaire