Micro baladeur: Hormis la gratuité de la desserte en eau et de l’électricité, quelle autre mesure d’accompagnement devrait être prise par le gouvernement ?

Eden Ngoyi Etudiant de l’IFASIC : La fourniture gratuite de l’eau et de l’électricité n’est pas mal mais l’Etat devrait s’assurer que l’inflation instantanée des produits puisse être suivie à la loupe afin que les marchands ne profitent pas du confinement pour majorer les prix selon leur bon vouloir pour que cela facilite l’alimentation de chaque congolais en cette période de crise.

Lisette Bonganzia Ménagère : A part la gratuité de l’eau et de l’électricité, l’Etat congolais doit assurer, soit réduire le coût de la santé de sa population surtout en cette période. Prévoir des salaires anticipatifs surtout en cette période, nos autorités devraient penser à construire des bons hôpitaux, à revoir à la baisse les prix des aliments des première nécessité.

Giresse Lopombo Etudiant à l’UNIKIN : Un État est provident dit-on mais pas le nôtre. En ce qui me concerne, le gouvernement doit prendre un arrêté fixant la nomenclature des prix au marché pour éviter la surenchère ou la flambée de prix car chaque commerçant se donne le luxe de fixer le prix selon son intérêt et cela au détriment de la population que le gouvernement est censé sécuriser. Un arrêté aussi sécurisant toutes les catégories de personnes, c’est bien beau la gratuité de l’eau et l’électricité mais qu’en est-il des loyers pour des personnes dont les activités sont fermées par les mesures préventives contre le COVID-19, notamment les bars, terrasses, etc… On demande aux gens de ne plus travailler mais comment s’y prendre ou comment vivront-ils ? Donc la vie humaine étant sacrée comme le précise la Constitution de notre pays et comme le Chef de l’État a pris des mesures salvatrices, cela doit aussi l’être pour le social car la famine aussi est mortelle.

Aimerance Mimi Avocate : Ce n’est pas trop efficace, faisons une petite analyse critique : la RDC jusque-là à un problème sérieux d’électricité et de l’eau. La preuve en est que les congolais ne vivent pas avec le courant du matin au soir, le courant est instable et il y a certains quartiers qui manquent l’électricité et l’eau et ces gens-là bénéficieront de quoi par apport de cette décision? Très souvent, les congolais réclament ne pas avoir le courant et l’eau mais ils paient quand même leurs factures. Hormis l’eau et l’électricité le gouvernement devrait négocier avec les opérateurs des réseaux des communications par rapport à la gratuité de la connexion internet ».

Mimi Bakonga Aurélie Stagiaire IFASIC

Une pensée sur “Micro baladeur: Hormis la gratuité de la desserte en eau et de l’électricité, quelle autre mesure d’accompagnement devrait être prise par le gouvernement ?

  • 06/04/2020 à 22 h 10 min
    Permalink

    Toutes les mesures proposées sont des mesures qui toucheront effectivement la vie quotidienne de la population Congolaise.

    Nous espérons que ces propositions arriveront sur la table des décideurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :