Volte-face de F. Tshisekedi et V. Kamerhe: les leaders de l’opposition trahissent le peuple

 

Les pourparlers de Genève en Suisse laissent un goût amer au sein de l’opinion. Non seulement l’opposition mais aussi la Majorité présidentielle (MP) s’en émeut.

Du côté du Front Commun pour le Congo (FCC), on n’hésite pas à évoquer une trahison. Une énième d’ailleurs selon le Coordonnateur du Comité stratégique de cette méga plateforme électorale qui fustige également la main mise des étrangers. Néhémie Mwilanya déclare:  » Que tous ceux et celles des compatriotes profondément déçus et frustrés par cette énième trahison de notre peuple par les leaders de l’opposition congolaise au service d’une cause étrangère à l’intérêt national, rejoignent le camp du Congo, le FCC ». Jean-Pierre Kambila, cadre du FCC aborde dans la même lancée que le Coordonnateur du Comité stratégique. Ce responsable fait allusion à un sursaut d’orgueil et à un rejet du diktat des occidentaux.  » C’est une grande victoire de la démocratie congolaise, une démarche lumumbiste, kabiliste ». Jean-Pierre Kambila s’étonne de voir Alan Doss passer la parole à Martin Fayulu après sa désignation.

L’échec est prévisible

Le retrait des signatures de Félix Tshisekedi et de Vital Kamerhe scellent le sort de l’opposition. Ce retrait porte un coup de massue à l’opposition. Par conséquent, cette opposition vole en éclat. D’aucuns n’hésitent pas à évoquer un revers au cours de la présidentielle du 23 décembre. C’est le point de vue d’Adam Bombole qui l’a affirmé dans un tweet avant même les retraits des signatures.

Martin Fayulu révulsé

« C’est extrêmement grave, je suis totalement révulsé » a déclaré Martin Fayulu pour exprimer son indignation. Le candidat désigné s’émeut affirmant qu’il n’a jamais vu un homme apposer sa signature et demain la retirer. Le numéro un de la Dynamique de l’opposition ne se lasse pas. Ce dernier appelle Tshisekedi et Kamerhe à revenir à la revenir mettant en exergue les intérêts de la nation. Et cela en vue de continuer le combat. Adolphe Muzito, un des sept leaders de l’opposition signataire de l’accord de Genève pense que le président de l’UDPS a signé et s’est rétracté après, c’est de sa responsabilité tout en comprenant la frustration de sa base. Tshisekedi et Kamerhe à la défensive Félix Tshisekedi affirme ne pas aller à Genève à son initiative personnelle. C’est plutôt le peuple et sa base qui m’ont mandaté.  » J’assume pleinement mes responsabilités assorti d’un devoir de redevabilité. Étant donné que l’acte n’a pas été compris et même rejeté par la base, le président du parti de Limete s’est vu dans l’obligation de retirer sa signature. Fatshi se réserve le droit d’entrer dans les détails de délibération. Lundi dernier dans la matinée, les militants de l’UDPS ont pris d’assaut leur siège de la 11ème Rue Limete. Fous furieuse, cette centaine de militants menacent même d’incendier le siège. Après la réunion et du haut de la tribune, Jean-Marc Kabund déclare :  » nous rejetons avec force cette décision, c’est une supercherie ». C’est la liesse qui s’ensuit. Vital Kamerhe dit avoir écouté la voix des instances de son parti. Tenez, réuni à ce sujet, la Direction politique nationale de son parti lui a enjoint de retirer sa signature.  » Il ne pouvait qu’obtempérer » a-t-il martelé.

 

L’UDPS/ Kibassa salue la décision de Félix Tshisekedi

Par l’entremise de Jimmy Mukendi, chargé de communication de ce parti désapprouvé le choix non objectif de Martin Fayulu. C’est pourquoi, en sa qualité de sentinelle du peuple, cette formation politique salue la décision du retrait de la signature de Félix Tshisekedi. Ce parti reste dans la logique des élections avec son candidat Félix Tshisekedi. Félix Tshisekedi en mal de leadership Une frange de l’opinion perçoit mal l’injonction du Secrétaire général de l’UDPS à son président qui n’est autre que Félix Tshisekedi. Jean-Marc Kabund, puisque c’est de lui qu’il s’agit a accordé un ultimatum à Fatshi pour se retirer de l’accord sur le candidat unique de l’opposition de Genève.

JM Mawete

Laisser un commentaire