Les adieux de l’IFASIC à Ange Shamukeku, stagiaire au Journal L’Objectif

Il aurait obtenu son titre de graduat en Sciences de l’Information et de la Communication, à l’issue de l’année académique en cours.

Fort malheureusement, la mort l’a surpris et a brisé les cœurs de ses condisciples de l’IFASIC. Il s’agit de l’étudiant Ange Shamukeku Kambulu, stagiaire au Bihbdomadaire L’Objectif. Ange Shamukeku a été conduit à sa dernière demeure, samedi dernier qui n’est autre que la Nouvelle Cité Mbenseke Mfuti, situé dans la commune de Mont Ngafula. Difficile pour ses camarades, amis et connaissances, de lui rendre un dernier hommage dans la mesure où les mesures barrières édictées par les décideurs sanitaires, suite au Covid-19. Après la levée du corps de la morgue de l’hôpital général de Ngiri Ngiri, le cortège funèbre s’est directement dirigé vers la périphérie Ouest de la ville de Kinshasa où il était prévu la mise en terre. Avant de quitter la terre des humains, Ange Shamukeku a passé 2 mois de stage au Bihedndomadaire L’Objectif. Lors de la réunion marquant la fin de stage, Ange a brillé par son absence, suite à son état de santé. Quelques jours après, on annonce sa disparition.

Témoignages poignants

Goliath Kapuku, c’est avec tristesse et larmes aux yeux que je rends témoignage de notre très cher ami qui nous a quitté, vous savez notre défunt ami était quelqu’un de bien je ne le dit pas parce qu’il nous a quitté mais parce que je le connais depuis que j’ai commencé l’Université, je ne l’avais jamais vu dans des troubles ou querelles des étudiants. Certes, c’était quelqu’un qui aimait le pouvoir bien qu’il l’obtenait à la voix normale, comme en G1 il fut chef des ateliers. Notre cher ami n’était pas violent, il aimait étudier, blaguer, il était toujours calme s’il le faut, mais il n’est plus…   Ses œuvres parlent.  Il reste gravé dans nos cœurs. Repose en paix mon très cher ami, collègue, camarade nous ne t’oublierons jamais.

Mimi Bakonga Aurélie, Ange était hors commun, il était le seul garçon de la bande, il avait un sens d’humour très élevé, c’était quelqu’un de sociable. A chaque fois qu’on se prit la tête, c’était toujours lui qui faisait le premier pas c’était un pacificateur, il aimait la sape; être stylé, c’était un grand fan de Fally Ipupa.

Jonathan Boffy Monga, je dirais que Ange était un bon ami pour moi.si je peux parler en bref de sa biographie, il est né un certain 08juin 1999, issue d’une famille de 5 enfants dont il était deuxième, il était du Kasaï. Je l’ai connu dans mon parcours scolaire lorsqu’il étudiait au collège Notre Dame du Congo et moi au Collège Bosembo, notre amitié date de longtemps depuis 2015, on a décroché le diplôme d’État ensemble, on a commencé ensemble notre parcours universitaire à l’IFASIC. Juste il avait souvent des problèmes de santé parce qu’il était anémique. Ange était un homme bien, intelligent courageux et il aimait s’habiller. Il était charismatique. Il ne parlait pas trop devant les gens qu’il ne connaissait pas, mais lorsqu’il se retrouvait au milieu des siens, c’est l’ambiance qui régnait car il animait ses parents, ses amis sont restés inconsolables. Paix à ton âme cher Ange et que la terre de nos ancêtres te soit douce et légère !

Clarisse Tshibola

Une pensée sur “Les adieux de l’IFASIC à Ange Shamukeku, stagiaire au Journal L’Objectif

  • 10/05/2020 à 20 h 48 min
    Permalink

    Ange Shamukeku Kambulu et non Shamukeko

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :