La LISPED rend un vibrant hommage aux Femmes

En cette journée du 8 mars 2020, commémorative de la journée internationale de Femme, la Ligue sportive pour la promotion et la défense  de l’homme (LISPED), rend des vibrants hommages aux femmes et filles athlètes et celle dans le Sport de la RDC et de partout.

La LISPED recommande notamment aux gouvernants et décideurs sportifs l’application effective de l’égalité et avantages entre la Femme et l’homme dans le Sport, l’amélioration des conditions de la pratique sportive de la femme, les sanctions sévères contre leurs bourreaux  de violences sexuelles et diverses violences faites à leur encontre pour s’entendre en contrepartie des faveurs. La LISPED invite toutes les Femmes et filles dans le Sport de s’impliquer sur la lutte contre la violence, le Racisme, et surtout à exceller dans les valeurs sportives : le fair-play, la tolérance, la paix. Honneur à vous madame Mado-Madeleine Ekene Wa Maluka, madame Lily Tshimpumpu, maitre Holenn, les championnes d’Afrique des nations de basket-ball et mondialistes : Lingenga, Poisson Longanza Kamimbay, Gertrude-basketteuse RDC Ndombe, Kamanga Adèle, komichelo, Lomponda Lyly, Nguya, Loposo, Mbuyi, madame Agnès Rubenga, madame Monique Mbombo Awissa, MarcelaSakobi, Nancy Onya de lawn-tennis, arbitre Carine Ayom Ampur, Mamie Buazo, Zuma, (joueuses de football), Monica du judo, Ange du judo, Parker Bolili, Nancy Tshaba du karaté do, à toutes les femmes dans le Sport. Trouvez en ce jour du 8 mars, le soutien de la LISPED.

La LISPED condamne les propos de Bolombo

 La LISPED condamne les propos de l’entraineur du FC Renaissance, Camille Bolombo, tendant à la xénophobie et au racisme, lors de la tenue de leur conférence d’avant-match contre DCMP, lundi dernier, dans le cadre de la Vodacom Ligue I. La LISPED réitère son appel au fair-play, à la non-violence, au non-racisme et à la tolérance. Camille Bolombo, tendant à la xénophobie et au racisme

OS

 

 

 

Laisser un commentaire