PALU : Lugi Gizenga n’est plus

Le PALU annonce mardi à l’aube le décès, aux cliniques Ngaliema de la capitale, de Lugi Gizenga, fils aîné d’Antoine Gizenga et secrétaire permanent du Parti lumbiste unifié (Palu).

Né en 1965 à Kinshasa, il était l’aîné des trois enfants Gizenga. Son prénom est une combinaison des premières lettres de ‘‘Lumumba’’ et de ‘‘Gizenga’’, son partisan. Le second fils Gizenga se prénomme ‘‘Lumumba’’. Le défunt est décédé dans la nuit de lundi à mardi aux cliniques Ngaliema. Lugi Gizenga avait fait ses études primaires à Moscou, où son père s’était exilé, et ses études secondaires en France et à Brazzaville. Il avait obtenu une licence en fiscalité à l’Institut supérieur d’études sociales de Kinshasa et a travaillé pour le ministère des Mines sous Martin Kabwelulu.

Père de trois enfants, sa personnalité a eu du mal à s’affirmer face à son père, l’autocratique fondateur du parti. En octobre 2015, Lugi devint secrétaire permanent du Palu, après y avoir milité toute sa vie. Il était chargé d’organiser le … premier congrès de ce parti créé en 1964 – sans succès jusqu’à son décès. Début 2018, il avait été limogé sans ménagement par « le Vieux » pour avoir pris une initiative politique avec Adolphe Muzito, lui aussi du Palu: la signature d’un accord avec le MLC de Jean-Pierre Bemba en vue des élections de fin 2018. Il avait été discrètement réhabilité plus tard, entre séjours à l’hôpital et périodes de conscience du patriarche. Ce dernier était décédé en février 2019.

Laisser un commentaire