Pénurie d’eau à Kauka : l’insuffisance des machines indexée

Depuis le mois dernier, les habitants du quartier Kauka dans la commune de Kalamu peinent à s’approvisionner en eau potable. Pour y parvenir, il faut se réveiller à minuit pour chercher dans différents endroits au risque de manquer même de quoi se désaltérer.  ‘’ De fois, ça coule deux à trois fois par semaine mais ces derniers temps, nous souffrons énormément c’est pourquoi on se sacrifie pour puiser à la rivière Kalamu ou au forage.  Là-bas au moins, il y a de l’eau mais c’est juste pour la vaisselle, la lessive et pas pour boire pour éviter la typhoïde, et tant d’autres maladies’’ s’est plaint un habitant du coin. L’avenue Infirmier est parmi  les avenues les plus touchées par la pénurie d’eau. L’avenue Baobab, Belladone, Limete. Egalement affectées par le manque d’eau ‘’ Nous n’utilisons ni bénéficions de l’eau régulièrement alors que nous payons tous les mois les factures de la Regideso comme à l’accoutumée. Cela nous décourage pour s’acquitter de notre devoir de payer les factures’’ a déploré  Jeancy Say habitant du quartier Kauka précisément sur l’avenue Baobab. D’après un agent de la Regideso Kalamu, l’insuffisance des moteurs et machines sont à la base de cette situation. Auparavant, sept pour le moment, seuls cinq machines fonctionnent normalement. C’est pourquoi, on essaye d’équilibrer pour servir toute la population L’une des raisons, c’est aussi l’accroissement de la population. Nous demandons à la population de rester calme car le DG de la Regideso nous a rassuré qu’un lot de machines sera bientôt disponible d’ici avril 2021 pour permettre à toute la population de Kauka même ceux qui sont au fin fond auront aussi de l’eau a assuré Patrick Tshibangu, agent de la Regideso.

Djangu Kabukala Divine/Stagiaire IFASIC

Laisser un commentaire