Maintenir la flamme !

C’est une première. Qui l’y eut cru. Beaucoup n’ont pas parié. Un directeur de cabinet d’un président de la République a comparu.

Il s’agit de Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Ce dernier a été lundi 11 mai dernier en audience foraine à la prison centrale de Makala devant le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/ Gombe. Juste à l’issue de cette première comparution, des analyses, des spéculations, des supputations vont bon train dans l’opinion nationale et internationale. Et cela dans tous les sens. Qu’à cela ne tienne, une réalité s’avère évidente. C’est l’Etat de droit qui aura gagné. Dans cette même lancée, nous plaidons que cette même dynamique se poursuive. Question de maintenir la flamme de l’état de droit allumée. Dire le droit, rien que le droit. C’est le vœu de tous les congolais sans distinction aucune. Cela vaut également pour les autres dossiers brûlants : affaire Mukuna contre Kabila, Mukuna contre Tshibola, Le Changement en marche contre le président Alexis Thambwe,…

JM Mawete

Laisser un commentaire