Jossart Nyoka décidé d’insuffler un vent nouveau à la SOCODA

 » Ce qui est à la SOCODA doit revenir à la SOCODA » , c’est le leitmotiv adopté par le Président du Conseil d’administration de la Société congolaise des Droits d’auteur ( SOCODA) Joseph Roger Nyoka Longo Mvula dans la gestion de cette institution.

Il l’a exprimé jeudi 6 février à l’hôtel Invest. C’est dans cette optique que le PCA s’est investi personnellement dans la paie des arriérés de salaire des agents, l’apurement des dettes consécutives au loyer et la paie des droits d’auteur.

Il sied de rappeler que les agents avaient accumulé 8 mois d’arriérés de salaire et les dettes relatives au bail à 90.000 dollars américains. À ce sujet, le bailleur s’était même permis de saisir les comptes de la SOCODA.

Dans la même lancée, une commission ad hoc a été mise en place pour examiner la répartition des droits d’auteur. Ce qui est une première à la SOCODA.

En outre, un expert sénégalais arrive à Kinshasa le 10 février pour étudier ensemble avec les autorités congolaises la manière de digitaliser cet établissement.

Dans les coulisses, on évoque la somme de 5 millions de dollars pour cette numérisation. Cette dernière permettra d’établir avec précision les droits d’auteur.

L’avènement de Jossart Nyoka Longo à la tête du Conseil d’administration intervient dans un contexte de crise: l’ancien PCA Verckys Kiamuangana Mateta continue à revendiquer ce poste. Celui-ci a d’ailleurs saisi les instances judiciaires.

Selon ce dernier, l’affaire est pendante alors que le Vieux Bombas affirme mordicus que l’affaire a été tranchée au niveau du TGI/ Gombe brandissant même les preuves. Il est reproché à l’ancien PCA une megestion caractérisée, l’existence de deux statuts.

C’est pourquoi, une plainte a également été déposée pour faux et usage de faux contre  » Wazola Nzimbu ».

Dans son speech, le PCA ai a évoqué les difficultés qui ont caractérisé la SOCODA. Il s’agit notamment des difficultés liées à l’homme qui a brillé par le non respect des textes en dépit de la bonne volonté du Gouvernement.

Rappel des administrateurs : Simon Mbaki représentant le secteur audiovisuel, Sukari Elombe avocat représentant les arts dramatiques, Paul Balenza, le Prof Lema représentant les arts plastiques, Philippe Lubasu représentant les éditeurs de musique, Ndungi Masumu pour les arts dramatiques, Mutombo Ben Nyamabo ( décédé), le prof Liyolo ( décédé), Adricha Tipo Tipo.

Proche de l’ancien PCA, le DG de la SOCODA Michel Agou était présent à cette conférence de presse.

JM Mawete

Laisser un commentaire